L'Espagne approuve l'élimination de la date de péremption des yaourts

Vous rappelez-vous quand, au début de l'année dernière, le ministre Arias Cañete a déclaré dans une déclaration qu'il mangeait des yaourts périmés en toute tranquillité d'esprit? Eh bien, ses paroles presque "prophétiques" s’appliqueront à d’autres consommateurs et depuis le vendredi 11 avril, le Le Conseil des ministres a approuvé la nouvelle norme de qualité pour la fabrication et la commercialisation du yogourt.

En elle, et comme sujet exceptionnel, le concept de date d'expiration est supprimé celle dans ce type de laiterie a été établie 28 jours après la date de fabrication du produit. De cette manière, ce seront les industries alimentaires elles-mêmes qui définiront le type de limite de date et d’heure qui convient à chaque produit laitier qu’elles fabriquent dans la réglementation dite européenne horizontale en matière d’hygiène alimentaire.

Cela modifie les exigences qui avaient été établies en 2003 à la date de péremption des yaourts, exigences qui, d’autre part, étaient déjà avait été abrogé par un décret royal de mars 2013 sur les normes de qualité des produits alimentaires.

Alors à partir de maintenant le yaourt n'aura plus de date d'expiration, mais une date de consommation préférée, de manière à ce que nos produits s’adaptent à la nouvelle réalité du marché et aux dispositions communautaires en la matière. En outre, comme autre nouveauté dans cette norme, il convient de noter que l’utilisation de la crème nécessaire à la fabrication de yaourts crémeux sera autorisée comme dans d’autres pays européens.

Enfin, par la nouvelle norme, ils établissent six types de dénominations de yaourt. Ce sont les soi-disant "naturels", "sucrés", "avec des fruits, jus de fruits et autres aliments", "aromatisés" et "pasteurisés après fermentation". Réglementez également les matières premières incluses dans les différentes variétés et les détails de leur composition, qui doivent bien sûr être indiqués sur l'étiquette.